Témoignages

Découverte de la brosse Sohyo

J’ai ce qu’on appelle la pire nature de cheveux qui soit : cheveux très fins, qui ont tendance à boucler et gonfler, très abimés par les lissages/séchages de cheveux et les couleurs quotidiennes ainsi que des fourches à n’en plus finir. Bref, mes cheveux sont une véritable catastrophe.

L’utilisation d’une brosse démêlante est donc pour moi primordiale. Après plusieurs essais de brosses classiques à m’en arracher les cheveux, j’ai dernièrement découvert la brosse Sohyo ! Au début, quand je lisais les descriptions de ce produit, je peinais à croire qu’une petite chose en plastique puisse changer ma vie, surtout en matière de démêlage.

Mais la première fois que j’ai utilisé la brosse Sohyo, ça a été une véritable révélation: aucune douleur, aucun cheveu qui tombe, aucune électricité, des cheveux souples, brillants et lisses.

Lisa 26ans - Angers

Utilisation quotidienne de la brosse Sohyo

Même lorsque mes pointes sont abîmées, il n’y a pas cet effet fourchu comme je pouvais le retrouver avec une brosse à cheveux quelconque ! Grâce à elle, j’ai vraiment réappris à me coiffer et au lieu de tirer sur mes longueurs, je prends le temps de les démêler. J’adore le massage que procurent les picots sur mon crâne, c’est vraiment très agréable. Un peu comme la Tangle Teezer mais avec une forme de tong, la brosse Sohyo me donne une meilleure prise en main et je peux même l’utiliser sous la douche sans qu’elle me glisse des mains. Marine 32 - Aurillac

La brosse Sohyo ? Je recommande !

Cette brosse Sohyo est tout simplement magique. Je l’ai fait découvrir à toutes mes copines, et depuis elles aussi en sont fans et ne peuvent plus s’en passer !

Et puis il faut avouer qu’elle est super pratique à ranger dans un vanity case ou encore dans son sac à main. C’est simple, ma brosse Sohyo est toujours avec moi, on ne se quitte plus !” Laetitia 19 - Paris

Idéale, Sohyo la brosse de mon enfant

Sohyo la brosse de mon enfant a été un soulagement pour tout le monde : finis les cris, les pleurs et les caprices pour lui démêler ses longs cheveux d’ange. Auparavant, ma fille refusait catégoriquement les brosses mais désormais, Sohyo la brosse de mon enfant est devenue sa meilleure copine. Elles ne se quittent plus, et ce pour mon plus grand plaisir !” Noémie 34 - Nantes